Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 30/04/2021

Beaux-Arts

  • L'imagination fantastique de Félicien Rops l'amène parfois jusqu'au morbide. Si l'artiste fut maudit - ses audaces firent scandale à l'époque -, c'est pour avoir traité avec raffinement des thèmes réputés vulgaires, et mené ainsi une analyse impitoyable et parfois amère des faux-semblants et des conventions sociales. Férocité de fond et de forme que l'on retrouve dans ses écrits, qui jouent sur un très large clavier.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Ambidextre

    Pierre Alechinsky

    « En territoire pictural nos yeux se délectent des mouvements d'hésitation ou de décision de la main. Quand on délègue aux mots ce qui ne sort pas forcément d'une boîte de couleurs, les relire imprimés (le livre montre le net et le net m'inquiète) donne des envies de retouches.
    Vieilles habitudes du peintre qui travaille uniquement sur manuscrit : le tableau même. Mettons qu'une raison de nature me fait revenir sur mes pas typographiques ; encore que, dans la foulée, mon crayon fonce ici vers de nouvelles pages. » Pierre Alechinsky nous a livré, dans trois ouvrages publiés dans les années 1990 (Lettre suit, 1992 ; Baluchon et ricochets, 1994 ; Remarques marginales, 1997) des souvenirs, des impressions et plein d'anecdotes. Les artistes qu'il a connu tout au long de sa longue carrière artistique, les personnages les plus disparates, les situations les plus cocasses et inattendues prennent forme sous la plume de cet artiste franco-belge qui se révèle aussi créatif en littérature qu'en peinture.
    Ambidextre est né de la réunion des ces trois volumes parus chez Gallimard et quelques ajouts.
    Il est enrichi d'une iconographie originale sélectionnée par l'artiste pour cet ouvrage, sorte de cabinet de curiosités artistiques.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Le plaisir des images

    Maxime Coulombe

    • Puf
    • 2 Octobre 2019

    Les images répondent à certains besoins essentiels : elles nous font apprendre, nous défoulent et nous apaisent, elles stimulent notre mémoire, nos sens, nos émotions, nos désirs, elles nous permettent d'explorer nos tensions internes. Leur nature fictionnelle sait ouvrir la porte de notre vie intérieure souvent bien mieux que ne le fait notre quotidien. Telle est d'ailleurs le plus souvent la raison pour laquelle nous les fréquentons. Ce pouvoir mémoriel et affectif des images est au coeur de cet ouvrage.
    Nous tenterons de comprendre ce qui opère en nous lorsque nous les regardons : la manière dont elles réveillent nos souvenirs, nourrissent nos fantasmes, la force avec laquelle elles nous ébranlent et nous défoulent, leur pouvoir à lever le voile sur certains pans de notre vie intérieure.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Aujourd'hui, en Europe, le jaune est une couleur discrète, peu présente dans la vie quotidienne et guère sollicitée dans le monde des symboles. Il n'en a pas toujours été ainsi. Les peuples de l'Antiquité voyaient en lui une couleur presque sacrée, celle de la lumière, de la chaleur, de la richesse et de la prospérité. Les Grecs et les Romains lui accordaient une place importante dans les rituels religieux, tandis que les Celtes et les Germains l'associaient à l'or et à l'immortalité. Le déclin du jaune date du Moyen Âge qui en a fait une couleur ambivalente. D'un côté le mauvais jaune, celui de la bile amère et du soufre démoniaque (signe de mensonge, d'avarice, de félonie, parfois de maladie ou de folie). C'est la couleur des hypocrites, des chevaliers félons, de Judas et de la Synagogue. L'étoile jaune de sinistre mémoire trouve ici ses lointaines racines. Mais de l'autre côté il y a le bon jaune, celui de l'or, du miel et des blés mûrs (signe de pouvoir, de joie, d'abondance). À partir du XVIe siècle, la place du jaune dans la culture matérielle ne cesse de reculer. La Réforme protestante puis la Contre-Réforme catholique et enfin les « valeurs bourgeoises » du XIXe siècle le tiennent en peu d'estime. Même si la science le range au nombre des couleurs primaires, il ne se revalorise guère et sa symbolique reste équivoque. De nos jours encore, le jaune verdâtre est ressenti comme désagréable ou dangereux ; il porte en lui quelque chose de maladif ou de toxique. Inversement, le jaune qui se rapproche de l'orangé est joyeux, sain, tonique, bienfaisant, à l'image des fruits de cette couleur et des vitamines qu'ils sont censés contenir.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Huysmans (1848-1907), plutôt féru de Frans Hals et Rembrandt jusque-là, a avoué combien fut déterminante la découverte de Degas lors de l'exposition impressionniste de 1876, la deuxième du genre. L'artiste de la « commotion » jouira d'un statut particulier dans la critique d'art de l'écrivain, qui admet d'emblée la possibilité d'une double modernité : celle des peintres de la vie moderne, et celle des explorateurs du rêve. Son désir d'échapper aux logiques de chapelle aura toutefois porté tort à Huysmans, dont le massif critique souffre encore d'une méconnaissance relative. Cet ouvrage entend montrer que ce supposé ?ls de Zola agit davantage, et très tôt, en héritier de Baudelaire, sa véritable autorité, et Gautier, très souvent cité, comme si le romancier de Marthe s'était dès le départ doublé de celui d'À Rebours. Le lecteur est ainsi invité à reprendre pied dans un moment particulier de l'art européen et de la sensibilité moderne, à la croisée de la poussée naturaliste des années 1870, du décadentisme des années 1880-1890 et du « retour » aux Primitifs sur fond de renaissance catholique. Il est peu de grands écrivains qui aient été aussi impliqués que lui dans ce vaste mouvement d'époque.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • à mon seul désir

    Yannick Haenel

    En 2005, Yaninick Haenel a accepté la carte blanche proposée par Argol : "écrire sur la Dame à la licorne".
    Chaque jour, pendant plusieurs mois, il est allé s'assoir devant les tapisseries du Musée de Cluny et a écrit ce texte.
    C'est un livre d'art écrit à la première personne, écrit en pleine joie amoureuse. Ni essai, ni récit, une petite dérive poético-sensorielle.
    "Si vous entrez dans cette espace que la dame à la licorne ouvre en vous, vous irez de nuances en nuances :
    Vous évoluerez dans une étrange jouissance ; une liberté nouvelle grandira dans vos gestes. En dérivant dans Paris vous croiserez alors des nymphes, une jeune femme nommée Soyeuse, un érotisme de chaque instant. Peut-être même aurez-vous la révélation the ce désir qui ne manque de rien." Yannick Haenel.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Après un premier volet en 2016 consacré aux chefs-d'oeuvre dessinés des collections, le Cabinet cantonal des estampes au musée Jenisch à Vevey (Suisse) dévoile ses pièces maîtresses, signées Dürer, Goltzius, Callot, Rembrandt, Castiglione, van Ostade, Edelinck, Tiepolo, Canaletto, Goya, Corot, Bresdin, Carrière, Bonnard, Vuillard, Picasso, van Velde, Yersin, Lichtenstein, Raetz et bien d'autres. Articulée selon les techniques de l'estampe, la présentation des plus belles feuilles conservées à Vevey revisite d'une manière subjective l'histoire de cette technique de gravure.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • « C'est de l'art, nom de dieu, et du plus chouette, du mélangé à la vie, de l'art sans mic-macs épateurs et à la portée des bons bougres. » Félix Fénéon, Le Père Peinard, 1893

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Anton Seder, formé autour de 1870 à la Kunstakademie de Munich, qui est alors la capitale artistique de l'Allemagne, devient directeur de la nouvelle école des arts décoratifs à Strasbourg (Kunsgewerbeschule) au moment de sa création en 1890. Il y met en place une pédagogie inédite, accordant une large place à l'artisanat (ateliers spécialisés, dont l'excellence de l'actuelle Haute école des arts du Rhin porte encore la marque) et à l'observation de la nature, en intégrant par exemple une serre au bâtiment même de l'école. Il est l'une des figures marquantes du renouvellement artistique de la ville, de par ses principes pédagogiques et aussi bien que ses productions, même si le retour à la France en 1918 tendront à effacer, jusqu'à aujourd'hui, l'importance de son influence. Son oeuvre d'artiste se caractérise par de nombreuses collaborations avec des artisans (orfèvres, ferronniers, céramistes) mais aussi par un volet éditorial majeur : la publication d'un splendide ensemble de portfolios de planches décoratives, qui s'inscrivent dans la tradition ancienne du répertoire de modèles, remis au goût du jour notamment part les artistes du courant « Arts and crafts ».
    Ces portfolios explorent des thématiques différentes (plantes, animaux, formes abstraites) et croisent avec virtuosité des influences variées : Jugendstil, japonisme, Renaissance, symbolisme, qui enrichissent un univers visuel formel éclectique et étonnant, entre élégance délicate et surcharge ornementale.
    L'ouvrage se présente comme un bel album, aux allures de fac simile, rassemblant une soixantaine des quelques 300 planches publiées par l'artiste. Deux textes remettent en contexte aussi bien le travail du pédagogue à la tête de l'institution, que celle de l'artiste, notamment à la lumière du contexte éditorial de cette fin du xixe siècle. L'occasion de découvrir une figure dont les aléas de l'histoire ont fait méconnaître l'oeuvre, qui synthétise brillamment nombre d'influences contemporaines et dont les productions décoratives, aux accents parfois fantasmagoriques, ne manqueront pas de trouver de nombreux amateurs encore aujourd'hui.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Gustav klimt landscapes

    Stephan Koja

    • Prestel
    • 25 Avril 2019

    Réimpression en broché d?un ouvrage consacré aux paysages de Klimt.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • L'oeuvre et la vie du peintre florentin Paolo Uccello (1397-1475) sont aussi intimement imbriquées que les jambes des chevaux et des hommes dans ses célèbres tableaux de bataille, et Giorgio Vasari lui consacre déjà une « vie imaginaire » qui servira de modèle à celle de Marcel Schwob (1896), laquelle inspirera ensuite deux textes à Antonin Artaud. Nous avons rassemblé ici ces trois vies d'Uccello, par Vasari, Schwob et Artaud, qui ponctuent la destinée de ce peintre hors du commun. Elles font revivre sous nos yeux ce moment secret de la création artistique qui échappe aux études d'histoire de l'art et qui ne se montre qu'à l'imagination créatrice la plus inspirée.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Le rouge est en Occident la première couleur que l'homme a maîtrisée : ainsi elle est longtemps restée la couleur « par excellence », la plus riche du point de vue matériel, social, artistique, onirique et symbolique.

    Admiré des Grecs et des Romains dans l'Antiquité, le rouge prend une forte dimension religieuse au Moyen Âge. Mais il est aussi, dans le monde profane, la couleur de l'amour, de la gloire et de la beauté, comme celle de l'orgueil, de la violence et de la luxure. Au XVIe siècle, les morales protestantes partent en guerre contre le rouge, couleur indécente et immorale, liée aux vanités du monde. Dès lors, partout en Europe, rouge est en recul. Toutefois, à partir de la Révolution française et ce jusqu'à nos jours, le rouge devient politique : c'est la couleur des forces progressistes ou subversives.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Avec Bacon

    Franck Maubert

    «Francis Bacon incarne, plus que tout autre artiste, "la" peinture. Il est l'homme le plus extraordinaire qu'il m'ait été donné de connaître. Dans les années 1980, je l'ai rencontré à plusieurs reprises. À Londres, tout d'abord, dans son atelier de South Kensington, puis en diverses occasions, lors de ses passages à Paris. Nous conversions aussi parfois au téléphone, tôt le matin. Il parlait en toute liberté, sans tabou, de tout et de choses sans importance. Bacon adorait parler, parler l'excitait.
    Je l'observais, l'enregistrais, prenais des notes, rien ne le gênait.
    Rendez-vous dans son atelier, dans les restaurants, les bars londoniens ou parisiens, de jour comme de nuit, à discuter, boire, manger, jouer : ce livre retrace ces moments rares partagés avec Bacon, joyeux nihiliste, et éclaire l'homme exquis qu'il fut, loin de sa réputation de "monstre"».
    Franck Maubert.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Collection «Brève Histoire»: Un auteur dessine en neuf chapitres l'Histoire et le portrait de son sujet.
    Neuf moments comme des points lumieux dans l'espace et le temps, des ellipses....d'un instant à l'autre.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Berthe Morisot

    Collectif

    « [Mon ambition] se bornerait à vouloir fixer quelque chose de ce qui se passe. Oh, quelque chose ! La moindre des choses. Hé bien ! cette ambition-là est encore démesurée ! Une attitude de Julie, un sourire, une fleur, un fruit, une branche d'arbre, une seule de ces choses me suffirait. » Berthe Morisot, 1891.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Publié en association avec le Victoria & Albert Museum, ce joli livre toilé de petit format se concentre sur les motifs floraux chez William Morris, un aspect essentiel de son oeuvre.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Fondé sur une documentation solide, ce livre démystifie les prétentions des élites occidentales, depuis le XVIe siècle, à vouloir que l'Occident domine le monde. Il dresse le bilan intellectuel des turpitudes qui ont permis l'entrée d'une masse d'objets « exotiques » (ustensiles ornementés, statues, masques) dans les musées occidentaux. De Dürer à Picasso, l'histoire de l'art s'y entremêle à la littérature, à l'anthropologie, à la sociologie.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
empty