Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 30/04/2021

Mode

  • VETEMENTS MODELES

    MUCEM

    • Mucem
    • 29 Juillet 2020
    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Du kimono japonais au sac Kelly de la maison Hermès, en passant par les perruques de Marie-Antoinette, le kilt, les tailleurs de Savile Row, le poncho, les robes du soir de Jeanne Lanvin, le sportswear, le glamour d'Hollywood des années 1930 ou les Sapeurs du Congo, cet ouvrage indispensable et complet présente l'histoire passionnante de deux millénaires de mode.

    - Tous les mouvements clés de l'histoire de la mode - 150 pièces iconiques analysées - 150 monuments analysés - Plus de 1600 illustrations commentées - Repères chronologiques - Biographie des couturiers.

  • Ils sont de retour. Encore mieux habillés, encore plus déconnectés. Mais attention : « Tu crois que je suis à côté de la plaque mais ce n'est pas toi qui décides où est la plaque » ! Les poètes du hors-sol. Les timbrés du premier rang des défilés de mode. Tout un monde souvent parisien, toujours à la pointe, jamais épuisés. Loïc Prigent revient avec le dernier bulletin de santé de ses petits camarades du monde de la mode.
    Diagnostic : - Des gens avec un bon sens hors du commun : « Passe-moi le champagne, j'ai un chat dans la gorge. » - Des gens qui connaissent très bien les maux des autres : « Elle a une allergie à la simplicité. » - Des gens qui savent éviter les obstacles avec simplicité : « Je file à mon déjeuner au Ritz. Je vous laisse gérer la crise, je reviens vers 16 h. » - Des gens qui n'ont pas le temps : « J'avais tellement faim j'ai oublié d'instagrammer mon repas. » - Des gens compréhensifs : « En tout cas on apprécie tous que tu attendes le soir pour pleurer. C'est un super progrès. » Et, quoiqu'en en dise ou en pense, des gens qui ne se font pas d'illusions : « Tu es belle. - Tu ne dis ça que quand je porte mon sac Chanel. » Après le succès de « J'adore la mode mais c'est tout ce que je déteste », le nouveau livre du Chamfort (Nicolas) de la frivolité en temps de crise.

  • Sapé comme jadis

    Yvane Jacob

    Pourquoi Jules César s'est-il accroché à sa toge ? Catherine de Médicis avait-elle une culotte ? Pourquoi le Che portait-il toujours un béret alors qu'il n'était même pas basque ? Pourquoi Élisabeth II s'habille-t-elle comme un panneau de signalisation ? Pour quelle raison Donald Trump refuse-t-il d'avouer qu'il met des peignoirs ?
    Yvane Jacob explore la garde-robe de 60 illustres personnages. En même temps qu'elle révèle le sens caché, ou oublié, du vêtement, c'est l'évolution des mentalités et des rapports sociaux qui se dessine. On ne s'habille pas seulement pour se protéger du froid ou pour cacher sa nudité : en se parant, on se révolte, on se distingue, on séduit, on conteste, on interpelle... On s'exprime ! Aux préoccupations intimes et esthétiques se mêlent des considérations économiques, sociales et politiques.
    Si le bonnet ne fait plus le docteur ni la robe le magistrat, le vêtement reste un langage. Ces 60 portraits tentent de le décoder, dévoilant avec légèreté mais sans frivolité tout ce que revêt l'habit.

  • C'est l'overdose, nos placards débordent de vêtements achetés sur un coup de tête et jamais portés... Pour répondre à une demande toujours croissante, ce ne sont pas moins de 140 milliards de vêtements qui sont produits chaque année dans le monde. Si ce modèle de consommation n'est pas bon pour la planète, il ne l'est pas non plus pour les consommateurs.

    Heureusement, il existe des initiatives portées par des créateurs, des ONG, mais aussi des industriels, pour rendre la mode plus responsable. Ce livre recense et décrit les bonnes pratiques... pour nous ouvrir les yeux et ne plus jamais être une victime passive de la mode!

    Sur commande
  • Des tapisseries médiévales aux chintz indiens en passant par les broderies Renaissance, chaque textile ou papier peint, présenté par ordre chronologique, est accompagné d'une grille de couleur proportionnelle très simple. Ces palettes montrent clairement les associations de couleurs qui, à travers l'histoire, ont permis de créer les splendides motifs aujourd'hui encore admirés et reproduits.
    Chaque échantillon est étiqueté avec sa valeur CMJN, permettant ainsi au lecteur de reproduire les différentes associations présentées. Tous les créateurs, aussi bien amateurs que professionnels, trouveront leur inspiration dans ce livre-référence unique en son genre.

  • La mode est aux tissus africains, et tout particulièrement au wax dont la signature graphique, avec ses couleurs vibrantes et ses motifs légèrement décalés, se reconnaît entre mille. Ce livre propose une véritable anthologie des tissus imprimés africains, avec plus de 250 échantillons présentés et commentés.

  • Imprévue et cependant régulière, toujours nouvelle et toujours intelligible, la Mode n'a cessé d'intéresser les psychologues, les esthéticiens, les sociologues. C'est pourtant d'un point de vue nouveau que Roland Barthes l'interroge : la saisissant à travers les descriptions de la presse, il dévoile en elle un système de significations et la soumet pour la première fois à une véritable analyse sémantique : comment les hommes font-ils du sens avec leur vêtement et leur parole ?

    Sur commande
  • Le livre le plus drôle jamais écrit sur la mode, augmenté d'une saison 2017 inédite.

    « Elle va manger au Flore, ça lui donne l'impression de lire ».

    « Me fais pas rire, ça fait des rides ».

    «- Elle habite où ?
    - Devant un miroir. »

    Sur commande
  • Stilettos, sweat en néoprène Marc Jacobs, mini-short fluide en mousseline, chignon bas. La mode a ceci d'original qu'elle ne confère nulle utilité pratique aux choses utiles, en l'occurrence se chausser et se protéger du froid. Elle est fondamentalement arbitraire. Et c'est ainsi qu'elle exerce pour Simmel son empire. Elle n'est pas un besoin vital mais un besoin social. Ou, plutôt, elle résulte de deux besoins sociaux contradictoires : l'instinct d'imitation et l'instinct de différenciation. L'homme manifeste dans le choix de ses vêtements son appartenance à un groupe. Il s'adapte à travers eux au rôle que lui assigne la communauté dans laquelle il vit. Mais dans le même temps, il ressent le besoin de se différencier, d'accuser au cur de la société son individualité. Adopter un style d'une autre communauté, c'est d'emblée se détacher de son groupe d'origine. En raison de la variété de ses contenus, la mode d'aujourdhui affirme sa singularité par rapport à celles d'hier et de demain. Mais elle le fait d'autant mieux qu'elle marque ainsi la différence de classes. D'après Simmel, la classe moyenne serait la plus sensible à ses caprices. Prompte au changement, elle se reconnaît dans ce qui est le moteur de la mode : créer un présent sans cesse mouvant, comme toute marchandise.

  • La mode comme on ne vous l'a jamais racontée, ou plutôt les modes. Le pluriel est important dans le titre de cet ouvrage ambitieux qui repose sur une démarche radicalement neuve, ouverte et transversale. 500 pages, 400 images, une cinquantaine de focus aux angles originaux et surprenants rythmant les 7 chapitres chronologiques, ce livre au design somptueux est destiné à un large public : étudiants, enseignants, professionnels ou passionnés de la mode.

  • Philosophie du vêtement

    Oscar Wilde

    • Casimiro
    • 9 Novembre 2018

    Le grand dandy parle de mode et de vêtements.

empty