Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 30/04/2021

La Gazette des libraires #12

  • C'est l'histoire d'une ville qui s'effondre. Et d'un maire qui vacille. Ou l'inverse. Depuis l'effondrement, le 5 novembre 2018, de deux immeubles, rue d'Aubagne dans le quartier de Noailles à Marseille, près du Vieux-Port, et la mort de huit habitants, la gestion de Jean-Claude Gaudin est pointée du doigt de toutes parts. A la veille d'élections municipales qui marqueront la fin de vingt-trois ans de règne sans partage, la valse des prétendants prend les allures d'un fascinant jeu de massacre, où les marionnettes préfigurent la partition électorale à venir.

    Dans une ville qui se paupérise plus qu'elle ne se gentrifie, les réseaux d'influences se pilotent depuis les quartiers riches. De cet effondrement annoncé beaucoup espèrent alors émerger pour gouverner la ville. Mais rien ne pousse sur un tas de gravats. Sinon de l'herbe folle.

    Entre l'enquête de terrain et le réquisitoire implacable, La chute du Monstre dénonce le système d'une ville gangrénée par la corruption et l'incompétence.

  • Il était temps de devenir propriétaires. Soucieux de notre empreinte environnementale, nous voulions une construction peu énergivore, bâtie en beaux matériaux durables. Aux confins de la ville se tramaient des écoquartiers. Notre choix s'est porté sur une petite commune en pleine essor. Nous étions sûrs de réaliser un bon investissement.
    Plusieurs mois avant de déménager, nous avons mesuré nos meubles, découpé des bouts de papier pour les représenter à l'échelle. Sur la table de la cuisine, nous déroulions les plans des architectes, et nous jouions à déplacer la bibliothèque, le canapé, à la recherche des emplacements les plus astucieux. Nous étions impatients de vivre enfin chez nous.
    Et peut-être aurions-nous réalisé notre rêve si, une semaine après notre installation, les Lecoq n'avaient emménagé de l'autre côté du mur mitoyen.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Capricieuse, une petite fille plutôt mal élevée, se retrouve parachutée dans le monde des animaux et autres insectes de la forêt. Enfant autoritaire et impatiente, elle va devoir ralentir la cadence à cause d'une blessure au pied et se déplacer à dos de tortue. Ce rythme modéré va l'amener à observer davantage tout ce qui l'entoure... c'est le début de bien des aventures !

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • MARSEILLE, FRANCE

    ,

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • 77

    Marin Fouqué

    Ce matin, il a attendu le car scolaire avec les autres lycéens mais il n'est pas monté dedans. Aujourd'hui il va rester toute la journée seul sous l'abribus, à regarder passer les voitures, à laisser son regard se perdre sur la terre du 77, ce département de transition entre Paris et la glaise, à se noyer dans les souvenirs qui le lient à Enzo le Traître, à la fille Novembre, au grand Kevin. Ce premier roman parvient à créer un flux de conscience époustouflant de spontanéité, d'énergie, de vérité.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Et si l'individualisme et le libéralisme, qui déter­ minent si fortement nos manières de considérer le monde, façonnaient aussi les mouvements politiques engagés pour la justice sociale et l'émancipation ?
    Après avoir soumis les « alternatives » écologistes à cette question, Aude Vidal interroge les nouveaux fé­ minismes radicaux.
    Le renouveau que connaît aujourd'hui le mou­ vement semble également le déborder sur ses marges :
    Prostitution, inclusion des femmes trans et des per­ sonnes non­binaires, difficile articulation avec les pen­ sées queer et décoloniales sont l'occasion d'autant de frottements.
    Ringard et étriqué, le féminisme hérité de la deuxième vague ? Ou bien le foisonnement des fé­ minismes d'aujourd'hui ne serait­il pas l'occasion de dérives libérales ?
    L'accent mis sur l'autodéfinition de soi et la plu­ ralité des genres ne reviendrait­il pas à nier le genre comme résultant des rapports sociaux de sexe pour en faire une caractéristique individuelle ?
    Le féminisme du choix, en postulant que tous les choix effectués librement par des femmes sont des choix féministes, n'est­il pas devenu le point de ren­ contre entre féministes libérales et nouvelles fémi­ nistes radicales ?
    Comment accueillir ces questions qui renouvellent le féminisme, souvent de manière stimulante ou salu­ taire, sans rien céder sur la défense des femmes et de leur intégrité ?

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Voici Mirabelle et Viandojus, deux nouveaux héros au caractère bien trempé.
    Ce recueil de six histoires constitue, l'air de rien, une véritable ode à la vie, à la joie et à la nature.
    À lire tout seul ou se faire lire le soir.
    De la naissance de leur amitié aux folles péripéties vécues ensemble, en passant par des instants savoureux et le vertige du temps qui passe, le lecteur va partager des moments de vie avec Mirabelle, une petite fille espiègle très respectueuse de la nature et Viandojus, un sanglier rebelle, un brin râleur mais au grand coeur.
    Les arbres en fleurs, les fruits juteux à cueillir, le murmure des étourneaux, les premiers flocons ou le givre sur les arbres...
    /> Six petites aventures qui mettent en scène les petits bonheurs de nos deux héros.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Fin observateur, P'tit Ouistiti est un détective brillant. Grâce à une routine imparable, il résout toutes les énigmes !
    C'est aussi un bébé singe adorable qui a encore du mal à enfiler son pantalon, et dont l'attention a tendance à faiblir au fur et à mesure qu'approche l'heure de la sieste...

    Le dernier chapitre retourne complètement son identité de détective privé pour en faire un bébé endormi tendrement dans les bras de sa maman. Un retournement à la fois comique et délicieusement émouvant.

    L'écriture, soignée et très rythmée, qui reprend de chapitre en chapitre la même construction et le même vocabulaire, séduira les petits.
    Il ménage cependant une gradation et joue avec les attentes du lecteur pour créer à la toute fin une véritable surprise.
    Les images généreuses et très détaillées sont une mine d'exploration pour le lecteur.

    Et pour les lecteurs qui commencent tout juste à lire, les gros caractères et les phrases simples leurs permettront d'être fiers d'avoir lu un aussi gros livre.

    Quant aux adultes, ils partageront dans la tendresse cette histoire avec les petits et apprécieront au passage les clins d'oeil et les multiples références fantaisistes au film noir mais aussi à la peinture, à la musique etc...

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • À l'aube des temps, Penss, piètre chasseur, passe ses journées à contempler la beauté de la nature. Rejeté par son clan, il est contraint à la survie en solitaire et promis à une mort certaine. Mais au printemps, il arrache à la terre son plus grand secret : tout dans le monde se déplie inéluctablement. Une nouvelle vie commence pour Penss et, il en est certain, un nouvel avenir pour l'humanité...

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Ce livre concentre plusieurs décennies de travail d'un des plus importants sociologues français contemporains, Michel Pialoux, dont les livres sur le monde ouvrier, co-signés avec Stéphane Beaud (sociologue) ou Christian Corouges (syndicaliste Peugeot) ont connu un véritable succès public et académique depuis les années 1990. Pourtant, la majeure partie des écrits de Pialoux reste inédite, méconnue ou dispersée dans une multitude de revues de statut différent, et parfois disparues. Cela s'explique notamment par la dimension artisanale du travail de ce chercheur hors pair qui a formé des générations d'ethnographes et accompagné de nombreuses recherches de thèse, sans avoir suivi un plan de carrière linéaire ni bâti de stratégie éditoriale individuelle. Bref, Michel Pialoux est un auteur qui reste à découvrir, et la principale originalité de ce livre est de faire ressortir une oeuvre originale qui, en l'absence d'un volume de référence, n'existerait pas aussi clairement en tant que telle.
    Pialoux n'est pas seulement un « sociologue des OS », et la diversité des thèmes abordés dans ses écrits constitue un point fort du projet éditorial : politiques du logement, pauvreté urbaine, sous-prolétariat économique, théories sociales diverses (Marx, Foucault, etc.), hiérarchies dans l'entreprise, militantisme syndical, rapports intellectuels/dominés, travail ouvrier, etc. Par ailleurs, l'imbrication continue d'une réflexion entre sociologie, économie et histoire (par exemple à travers la critique en règle de La Police des familles de Donzelot) donne à l'ensemble une grande actualité au regard des débats récurrents sur la « juste distance » des sciences sociales à l'égard des cultures et groupes dominés.
    L'enjeu est donc de montrer un Pialoux avant Sochaux et avant « Beaud et Pialoux », par la réédition sélective de ses textes écrits des années 1970 aux années 2000, mais aussi par la constitution d'un ouvrage de référence à vocation généraliste. L'enjeu est de montrer, au-delà des ouvriers, une certaine façon de faire la sociologie des groupes dominés, une certaine idée de l'enquête et des enquêtés, que les transformations récentes de la sociologie (professionnalisation, spécialisation, etc.) n'ont pas tendance à favoriser.
    Ce volume imposant de 15 textes serait accompagné d'un avant-propos inédit de Michel Pialoux, d'une description circonstanciée en introduction présentant à grands traits sa trajectoire et les étapes de sa carrière intellectuelle (rédigée par Paul Pasquali), d'un entretien biographique inédit (réalisé par Paul Pasquali) et d'une post-face de Stéphane Beaud.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Aujourd'hui artiste-chanteuse en France, GiedRé est née dans un état qui n'existe plus : l'URSS. Elle raconte ses souvenirs d'enfance, la vie de sa grand-mère, de ses parents et de son oncle (déporté à 17 ans en camp en Sibérie car il avait chanté une rengaine rebelle dans la rue). Une vie qui ressemblait à une longue file d'attente, pour du beurre, des chaussures ou une boîte de petits pois.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Le prince Sébastien cherche une fiancée, ou plutôt ses parents en cherchent une pour lui. Sebastian, lui, est trop occupé à cacher sa vie secrète à tout le monde. En effet, quand vient la nuit, il revêt d'audacieuses robes et court les nuits parisiennes sous l'identité de la fabuleuse Lady Cristallia.
    L'arme secrète de Sebastian (et sa meilleure ami) est Frances, une jeune et brillante couturière, une des deux seules personnes qui connaissent la vérité : parfois ce garçon porte des robes. Mais Frances, qui a toujours eu le rêve de devenir une grande couturière ne peut se satisfaire de cette situation. Combien de temps pourra-t-elle différer ses rêves pour protéger le secret son ami ?

  • Gustav klimt landscapes

    Stephan Koja

    • Prestel
    • 25 Avril 2019

    Réimpression en broché d?un ouvrage consacré aux paysages de Klimt.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • L'oeuvre et la vie du peintre florentin Paolo Uccello (1397-1475) sont aussi intimement imbriquées que les jambes des chevaux et des hommes dans ses célèbres tableaux de bataille, et Giorgio Vasari lui consacre déjà une « vie imaginaire » qui servira de modèle à celle de Marcel Schwob (1896), laquelle inspirera ensuite deux textes à Antonin Artaud. Nous avons rassemblé ici ces trois vies d'Uccello, par Vasari, Schwob et Artaud, qui ponctuent la destinée de ce peintre hors du commun. Elles font revivre sous nos yeux ce moment secret de la création artistique qui échappe aux études d'histoire de l'art et qui ne se montre qu'à l'imagination créatrice la plus inspirée.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Cet ouvrage est consacré à la riche culture graphique de la vie nocturne belge. À partir d'archives privées et d'entretiens avec des personnalités de la scène de clubs, l'auteur analyse certaines des tendances graphiques les plus répandues depuis la première vie des clubs modernes dans les années 1970 à la montée des festivals de musique électronique dans les années 2000. À la fin des années 1980 et durant les années 1990, la culture des clubs a atteint son apogée en Belgique : des bâtiments inoccupés du centre historique de diverses villes sont devenus de hauts lieux de l'art et de la musique, tandis qu'à la campagne, des demeures voisines de grands axes routiers ont été transformées en des espaces qui ne prenaient vie que la nuit. Souvent, les flyers et les affiches étaient les seuls éléments physiques qui rappelaient les fêtes qui avaient eu lieu la nuit précédente. Ces éléments graphiques éphémères, lorsque nous les regardons de plus près, font apparaître un large éventail de modes de vie, de stratégies graphiques, de sous-cultures, de genres musicaux, d'identités et de créativité nourris par la vie nocturne belge. L'exposition rassemble une collection d'éléments graphiques jamais présentés auparavant, notamment de clubs emblématiques tels que le Mirano, le Fuse, le Boccaccio et bien d'autres.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Un nouveau regard sur l'une des cuisines les plus appréciées au monde : des recettes classiques avec un zeste de créativité.
    La Cucina di Big Mamma revisite la tradition italienne avec plus de 120 recettes délicieuses, faciles à préparer et originales. Réalisé en collaboration avec Big Mamma, le groupe de restauration italienne dont tout le monde parle, cet ouvrage haut en couleur propose de grands classiques comme le Risotto alla Milanese et les Cannoli siciliani, mais aussi des recettes qui reflètent l'avant-garde de la gastronomie italienne avec des plats aux noms aussi évocateurs que Burrata Flower Power et Double Choco Love. Leur point commun ? Un twist frais et moderne qui fait de ce livre un recueil parfait pour la nouvelle génération de gastronomes italophiles.

  • De la réalité anatomique, aux mythes qu'il véhicule : une étude détaillée du sexe féminin, à la fois personnelle, scientifique et humoristique.

    En stock
    Période exceptionnelle : la commande des livres est suspendue
  • Après une énième dispute avec son père - un universitaire à la vie austère, Jeremy fugue et arpente un Londres ravagé par les bombardements nazis. Seul et fauché, révolté contre un monde qu'il juge étriqué, il survit grâce à sa passion pour la musique.

    Vissé à son piano dans un bar enfumé, Jeremy réchauffe les nuits glacées des êtres brisés tout en rêvant de devenir un grand pianiste. Un soir, il fait la connaissance de Percy, un jazzman noir américain. Un rencontre qui bouleverse son existence... mais cette existence sera-t-elle comprise par son père pétri de certitude ?

    Mené sur un rythme trépidant qui épouse la sensualité du jazz, ce roman interroge les tensions générationnelles avec un regard perçant et serein. Si chaque génération semble toujours perdue aux yeux de la précédente, une trêve est possible quand les pères et les fils reconnaissent qu'ils portent en eux un peu de la souffrance de l'autre.

  • Auteur phare de la littérature allemande, Wolfgang Koeppen signe avec La mort à Rome, un roman polyphonique, nerveux et troublant. Après ce texte, que son plus grand défenseur, le critique Marcel Reich-Ranicki considère comme le sommet de sa carrière, il n'écrira plus de fictions ; sans doute à cause du sentiment d'éloignement qu'il ressentait vis-à-vis de son propre peuple.
    L'auteur dresse le portrait d'une famille allemande en exil à Rome après la Seconde guerre mondiale : Siegfried Plaffrath, jeune compositeur, est en Italie pour assister à la première de sa symphonie organisée par le couple Kürenberg. Dans cette Rome en ruine, Siegfried désespère et ne sait comment aménager son errance, lui qui est issu d'une famille qui s'est compromise pendant la guerre. Il culpabilise et rejette son passé comme son avenir.
    À Rome, il va croiser les membres de sa famille, ses parents - les Plaffrath, nationaux- allemands bon teint, ralliés pour la forme au régime de Bonn mais qui déplorent, en privé, les concessions qu'il a fallu faire à la démocratie occidentale -, son cousin qui cherche à devenir prêtre et surtout, l'oncle terrible, l'ancien dirigeant nazi, Gottlieb Judejahn. Criminel de guerre réfugié dans un pays arabe, il est à Rome pour négocier des contrats d'armements et compte bien revenir s'intégrer en Allemagne à laquelle il s'identifie et qui continue à le reconnaître comme l'un des siens, à l'image des parents de Siegfried, toujours solidaire de l'oncle nazi.
    Dans La mort à Rome, Wolfgang Koeppen sonde les tourments de la société allemande d'après-guerre en confrontant la génération des nazis impénitents à la suivante dans la ville des Césars, de Mussolini, de la mythologie antique et de la Chrétienté.

  • Pour s'évader de sa morne existence, Billy Fischer s'invente un monde imaginaire, ne prend rien au sérieux, frise le scandaleux, ment à ses copines, raconte qu'il va partir à Londres travailler pour un célèbre humoriste...
    Employé dans une entreprise de pompes funèbres, il rêve continuellement d'être ailleurs et s'empêtre dans des mensonges de plus en plus compliqués à gérer. Il lui suffit d'une journée dans cette petite ville du nord de l'Angleterre pour voir son monde s'effondrer.
    Billy le menteur est le portrait d'un jeune mythomane qui rêve d'une vie plus intense pour ne pas céder à la platitude de l'âge adulte. Ce texte comique, qui ressemble à une faste farce s'effrite peu à peu pour laisser place une anxiété plus profonde : comment devenir enfin celui que l'on a toujours prétendu être ?
    Best-seller en Angleterre, Billy le menteur a été adapté au théâtre, à la télévision et au cinéma en 1963 par John Schlesinger avec Tom Courtenay et Julie Christie.

  • Hurry on down

    John Wain

    Dans l´Angleterre des années 50, Charles Lumley tente de fuir le destin tout tracé que lui offre la société d´après-guerre. Jeune diplômé d´une banale fac d´histoire, comment aspirer à une autre vie que celle, bien étroite, que lui impose son milieu social ? Une remarque fortuite entendue dans un pub l´entraine dans une aventure picaresque où il deviendra laveur de carreaux, trafiquant de drogue, chauffeur de voiture. tout en essayant de trouver un sens à son existence. Sous son apparence comique et rocambolesque, ""Hurry on down"" est un roman puissant qui clame haut et fort le désir d´émancipation d´une génération contre une société qui ne veut pas d´elle.

empty