Les commandes sur le site internet sont suspendues jusqu'au : 30/04/2021

Policier & Thriller

  • Walter, l'anti-héros de Coup de chaud à la Butte-aux-Cailles de Yves Tenret, a de nouveau quitté le domicile familial et vit, cette fois-ci, seul dans un infâme gourbi de la rue de Patay quand il est appelé au secours par son vieux pote Abel Paoli, instituteur dans une école primaire de la rue des Frigos, dans le nouveau XIIIe, dit Paris Rive Gauche. Abel, l'enseignant modèle, est accusé d'avoir volé un tableau, une vieille croûte sans valeur qui traînait dans sa classe. Walter, la peinture et l'art moderne, ça le connaît. Lorsqu'il se rend compte que la toile est l'oeuvre du grand peintre chinois Yu Hao, classé 17e dans la liste des artistes les plus chers du monde, il comprend qu'Abel est mal barré. Et voilà que l'inspecteur de l'Éducation nationale, qui harcelait l'instit est assassiné ! Il est impératif d'élucider la disparition du tableau pour tirer Abel de ce mauvais pas. De l'ancien XIIIe, il ne reste à ce pauvre Walter plus qu'un tout petit bout de la rue Watt et une moitié rouillée du pont de Tolbiac. Il ne va pas tarder à découvrir que, sous la façade high tech et prétentieuse du néo-quartier, les moeurs n'ont vraiment pas changé. Comme il fait froid entre les tours de la BNF... Et, si loin des bistrots du vieux Paris, Walter a tellement soif !

  • Ici le temps semble immobile. Il y a la maison, la grange, les champs et les bois alentour. Il y a aussi les gens, dont la vie est rude et qui parlent peu. Trois garçons, trois frères, grandissent ici, loin de la ville, Stanislas, Matthias, Ladislas. Les questions de toujours les hantent : comment partir, fuir le père colérique et la mère effacée ? Comment rompre avec ce qui les retient encore ? Chacun s'accroche à ce qu'il peut, les bagarres, les filles, les histoires d'un oncle quasiment aveugle. Quand le meurtre d'une jeune femme est découvert de l'autre côté de la colline, tout accuse un des frères. Mais est-ce l'assassin ?

  • Dans un bourg viticole de Provence,un ouvrier agricole s'accuse du meurtre de celui que tout le monde appelle l'Arabe. Or la police ne trouve aucune trace du cadavre. Le commissaire Jean-Yves Grenier, récemment muté dans le sud, et sa ravissante assistante Marjolaine, cherchent à comprendre ce qui se cache derrière cette curieuse affaire. Chantage, corruption, escroquerie ? Comme le dit la jeune femme : « Rien n'est carré dans le Midi, rien n'est jamais blanc ou noir, les bons et les méchants ne sont pas ceux qu'on croit. » Dans ce décor de carte postale, trop beau pour être vrai, les tensions s'exacerbent tandis que la température grimpe.

  • Crimes et suicides se succèdent à Crayencourt, une commune résidentielle de Seine-et-Marne, qu'on appelle aussi « la ville des roses ». Est-ce parce que le Club Minos, boîte de plaisir et de jeu, vient d'être acheté par un mafieux russe exilé ? Est-ce en raison de la guerre intestine que se livrent le maire et son premier adjoint, PDG de la société de surveillance Ibis Sécurité ? Qui tire les ficelles ? Qui sont les tueurs à l'oeuvre ? Pourquoi les services secrets s'intéressent-ils à cette petite ville autrefois paisible ? Autant de mystères que la commissaire Annie Pasture aura à démêler avec l'aide d'un jeune journaliste audacieux.

  • La Havane, 1958, dix mois avant la chute du dictateur Batista. Guillermo Melcador, le chef du Comité pour la République cubaine, disparaît. Jorge Jiménez, qui l'a remplacé au pied levé à la tête de l'organisation révolutionnaire, va-t-il subir le même sort ? Son père, Alfredo, mû par un mauvais pressentiment - il soupçonne la présence d'un traître parmi eux -, engage un détective privé de La Nouvelle-Orléans pour infiltrer le groupe. Mortimer Thompson est un ancien journaliste, inscrit sur la liste noire de la Commission des activités antiaméricaines et emprisonné pour avoir refusé de dénoncer un confrère, un exilé cubain communiste, ami d'Alfredo. Désargenté et sans illusions, Thompson part à La Havane jouer les révolutionnaires. Avec un grand art, Nikos Maurice plonge le lecteur dans l'effervescence de ces années troubles où s'affrontent groupuscules révolutionnaires, police politique, CIA et Mafia.

  • Walter, viré de chez lui par sa femme, va habiter à la Butte aux Cailles chez un de ses vieux potes. César vit d'expédients, arnaque l'Assurance Maladie, les allocations chômage, est rémunéré par les uns et les autres pour des combines à la petite semaine. Walter, qui a été mis à la retraite d'office de son poste de prof parce qu'il picolait, déambule dans le XIIIe arrondissement, mal dans sa peau, d'autant plus qu'il s'aperçoit que ses amis tombent comme des mouches. Un jour, il y a un massacre dans un salon de massage du quartier tenu par des Chinois où, bizarrement, César a ses entrées. Qu'est-ce que trafique ce mec ?

empty