Face au monde - atlas, jardins, georamas Face au monde - atlas, jardins, georamas
Face au monde - atlas, jardins, georamas Face au monde - atlas, jardins, georamas

Face au monde - atlas, jardins, georamas

À propos

Bien avant l'époque de « la terre vue du ciel », les cartes du monde ont fait l'objet d'un spectacle, pour un public de plus en plus large. Ce livre étudie ainsi la rencontre de la géographie et des arts dans la ville. Il décrit le fonctionnement et raconte l'histoire de quelques espaces exemplaires. A la Renaissance, dans toute l'Europe, artistes et géographes ont été convoqués pour montrer à la fois la grandeur du monde et celle des princes qui le dirigent. En France, sous l'Ancien Régime et la Révolution française, les tentatives se sont succédé pour transformer de grands jardins en immenses cartes, à l'intérieur desquelles le peuple aurait pu, en se promenant, voir le monde, apprendre sa géographie, et connaître le territoire du Royaume ou de la République. Le XIXe siècle invente un procédé nouveau : on sait peu en effet qu'à côté des panoramas, un certain nombre de géoramas ont été bâtis à Paris et à Londres, où le public pouvait contempler, dans la pénombre, de gigantesques cartes sphériques du monde. Ces salles de spectacle ont connu un grand succès, à l'époque des expositions universelles, avant de disparaître brutalement au début du XXe siècle, sans doute remplacées par le cinéma. Jean-Marc Besse, agrégé de philosophie, et docteur en histoire, est chargé de recherches au CNRS. Il est l'auteur de Voir la terre. Six essais sur le paysage et la géographie, Actes Sud/ENSP, 2000.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie

  • EAN

    9782220051666

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    243 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    12.9 cm

  • Poids

    284 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty